Vous êtes ici : Accueil > Archives > CE1 > La ferme à la ville
Publié : 24 septembre 2005

La ferme à la ville

Le mardi 13 septembre 2005, nous sommes allés à la ferme vivante, près du CSL.
 
 
 Plein d’animaux comme le cochon (qui s’appelait « rillette »), les lapins, les ânes, les poules, les oies, les vaches, les chèvres ... étaient dans des cages ou des enclos. Les animaux servent à l’alimentation des humains. Il y avait des moutons et, dans un panier, de la laine. On a pu en prendre pour la classe. 
Les CE1 : A la ferme, j’ai vu des animaux très gentils et c’était bien. (Romain)
J’ai aimé quand on a caressé des animaux. (Azan). On a vu des lapins, des poules, des ânes (Inès), des oies, un cochon, les vaches, les pintades (Amélie) et les chèvres (Ayman). Dans le poulailler, deux poules sont entrées dans le panier (Noémie). La vache ressemblait à Chaussette. C’était bien parce qu’on pouvait caresser les moutons. Les cochons sentaient mauvais (Carine). Les ânes mangeaient de la paille (Célia).
 
Un agriculteur nous a expliqué comment faire du fromage. J’ai bien aimé quand on a appris comment on fait le beurre (Océane) On prend de la crème fraîche, à 60 %, on le met dans une bouteille, on secoue, on rince, on secoue, on découpe la bouteille et on obtient une boule de beurre.
 
Le cordier fait des cordes. il prend une ficelle, il l’accroche aux crochets. La machine a 4 crochets à droite, un crochet à gauche. Il demande à deux assistants d’aller l’un à la manivelle des quatre crochets, l’autre à la manivelle d’un seul crochet. Il demande à celui de la manivelle des quatre crochets de tourner, ce qui torsade les quatre ficelles ; puis il prend une navette, la place entre les quatre bouts et demande à celui de la manivelle à un crochet de tourner en même temps, dans le sens opposé, ce qui torsade en une seule corde. Après, il prend une aiguille en bois, perce la corde, fait passer l’extrémité et serre bien fort. La corde ne peut plus se défaire. 
Pour faire une corde. On a vu des machines : une meule et un cordier (Morgane, CE1). On a vu comment le monsieur fabriquait des cordes et c’était très intéressant ( Elisa). La machine s’appelle un cordier (Romain). On a pris du fil, on, l’a mis sur la machine, aux quatre coins (Océane), on l’a fait tourner et c’était une corde (Lydie). Les petits crochets tenaient la corde, Océane se mettait debout et tournait la manivelle, Maxime aussi sauf qu’il était assis à droite (Carine).
-J’ai bien aimé tourner la manivelle (Guillaume)
 
 
 On a bu du jus de pommes et on nous a dit comment on le pressait. Comment faire le jus de pommes ? D’abord on broie les pommes dans le broyeur. Quand elles sont broyées, on les met dans une machine pour écraser... Le jus de pomme sort et tombe dans une grosse bouteille en bois et on peut le boire. Il faut cinq cagettes (35 kg de pommes) pour faire 20 litres de jus. Si on laisse le jus plus de deux jours, ça commence à faire du cidre.
Les CE1 : Je sais comment on fait on fait du jus de pomme. D’abord, on a mis les pommes dans un appareil, après dans un mixeur et c’est fini (Quentin). On a bu du jus de pomme (Inès)
 
 Le rémouleur, c’est l’artisan qui fait tourner une pierre ronde, la meule, qu’il mouille pour aiguiser tout ce qui est en fer : couteaux ...
 
 Le maréchal ferrant fabrique les fers à cheval. 
Ça sert à mettre aux sabots du cheval.
 
On a aussi regardé les vêtements que portaient les paysannes au siècle dernier.
 
 
 
 
Puis, après avoir vu tout ça, nous sommes revenus à Bel Air.