Vous êtes ici : Accueil > Projets > 7- le Jeu d’échecs > les rencontres > Championnat d’échecs
Publié : 3 décembre 2005

Championnat d’échecs

Les échecs


 Le 23 novembre 2005, nous sommes allés au collège de Méry sur Oise pour jouer aux échecs.

11h 45, nous sommes au parking entre le primaire et le collège Bel Air. Ah ! Voilà l’heure d’aller au collège Cousteau à Méry sur Oise. Un parent nous a emmené.
Sur place, on est entré dans la salle de jeux. Il y avait beaucoup d’enfants venus d’autres écoles et de différentes classes. Il y avait une classe en retard donc, en attendant, on s’est entraîné. Je m’entraîne avec Laurine et je lui fais deux échecs et mat.. Mon dieu ! nous allons savoir avec qui nous allons jouer !
On a dû sortir pour voir contre qui on allait jouer. Sur une vitre étaient affichés les prénom et nom de tous les élèves de toutes les écoles et le numéro de la table où ils devaient jouer, la couleur de leurs pions et leur adversaire.
Avant la partie, nous avons écouté les responsables qui nous expliquaient. Au signal de l’arbitre, on pouvait mettre en marche les pendules qui nous étaient destinées. Les noirs devaient appuyer sur leur bouton et les blancs commençaient à jouer. Après chaque coup que l’on faisait, on devait appuyer sur notre bouton. Si le drapeau de notre pendule tombait, il ne fallait rien dire, sinon on perdait. Mais si c’était le drapeau de l’adversaire, il fallait lui signaler pour gagner. Personne , à part l’adversaire, ne devait dire que notre drapeau était tombé, sinon on pouvait appeler l’arbitre et protester. Après, on nous annonçait le nombre de points que l’on avait. Le premier match, je l’ai gagné mais les trois derniers je les ai perdus. Après le jeu, on devait aller dire nos résultats. En tout, on a fait quatre matchs.. J’ai gagné un match.. J’ai joué contre une CE1 qui oubliait à chaque fois d’appuyer sur la pendule. Adil et Mehdi avaient apporté des jeux pour s’amuser quand on ne jouait pas.
Enfin, nous rentrons. C’est Daniel qui nous a ramené.

 

 
J’ai été très contente d’y aller.
Je suis déçue mais je vais essayer de me rattraper la prochaine fois.
J’ai bien aimé ce tournoi mais je stressais toujours quand c’était mon tour et que j’entendais le « tic tac » de la pendule.


Eva Déborah Laurine Florian, CM2