Vous êtes ici : Accueil > Archives > CM2 > Visite au musée de l’air et de l’espace
Par : CM2
Publié : 20 mars 2006

Visite au musée de l’air et de l’espace

Visite au musée de l’air et de l’espace

 
Le 17 mars 2006, la classe de CM2 est partie en visite au Musée de l’air et de l’espace du Bourget pour visiter les avions, les fusées, les satellites.
 
 Quand nous sommes arrivés au Bourget, nous avons vu des avions accrochés à des poteaux : ce sont d’anciens Fouga-Magister de la patrouille de France. Il faisait froid et nous avons dû attendre 10h avant d’entrer.
  Au début de la visite guidée, un guide nous a expliqué le début des vols humains : des ballons (fermés et gonflés au gaz), des mongolfières (ouverts et à air chauffé) ... Jeune professeur de physique-chimie, le Français Jean-François Pilâtre de Rozier (1756 - 1785) se passionne pour les expériences des frères Mongolfier. Il décide de monter dans leur ballon, ce que personne n’a encore osé tenter. Le 15 octobre 1783, pendant 45 minutes, Pilâtre de Rozier s’élève jusqu’à 25 mètres de hauteur dans un ballon retenu au sol par un câble. Le 21 novembre, il récidive en compagnie du marquis d’Arlandes. Cette fois-ci, plus rien ne relie leur montgolfière à la terre. Pendant 25 minutes, à 1.000 mètres d’altitude, les 2 hommes survolent Paris, parcourant près de 20 kilomètres. Fier de ce premier succès, Pilâtre de Rozier décide de traverser la Manche. Il tente la folle aventure dans un aérostat de son invention, formé de 2 ballons superposés : l’un gonflé d’air chaud, l’autre d’hydrogène. Le départ a lieu le 15 juin 1785, à 7 heures du matin, de Boulogne-sur-Mer. Malheureusement, les ballons sont rabattus vers la côte par le vent. Ils prennent feu et s’écrasent au sol. Les 2 occupants sont tués sur le coup.
Nous avons vu des maquettes et certaines reproductions mais beaucoup sont des vraies. Les premiers planeurs sont inspirés d’animaux volants comme la chauve-souris, la libellule. Pour les premières expériences, il fallait courir à partir d’une colline mais ça n’allait pas vite. Nous en avons vu avec des ailes d’oiseaux, une coque de bateau ; des avions à hélice puis à réacteurs ; en bois puis en métal. Les premiers avions ne pouvaient pas tourner. Puis on a regardé les vieux avions qui volaient à peine 100 m en 1903... Quelques légendes : Louis Blériot a volé pour la première fois en 1907 dans un avion de sa conception. Il est le premier à traverser la Manche, le 25 juillet 1909. Il le fait en 37 minutes, reliant Les Barraques, près de Calais, et Douvres, aux commandes du Blériot XI qu’il a conçu et équipé d’un moteur 3 cylindres développant 25 ch. Roland Garros, contrairement à ce que certains pourraient penser, n’est pas un joueur de tennis. Il passa à la postérité pour avoir réussi, le 23 septembre 1913, la première traversée de la Méditerranée en 7 h 53 min, à bord de son Morane-Saulnier H, malgré un moteur qui subit deux pannes, au large de la Corse et au-dessus de la Sardaigne. Il lui restait 5 litres d’essence quand il se posa à Bizerte. Dès les années 20, on était capable de voler sur 800 Km sans escale.
 Au fur et à mesure, tous les avions se transformaient, s’amélioraient. Ils sont devenus de gros avions qui peuvent transporter des gens.
Nous avons visité les salles consacrées à l’espace : le premier homme à voler dans l’espace est le russe Youri Gagarine (1934-1968). En 1960, il est sélectionné dans la première équipe de candidats cosmonautes soviétiques. Il effectue, le 12 avril 1961, le premier vol spatial de l’histoire, d’une durée de 108 minutes, à bord du vaisseau Vostok-1. Il se prépare pour une mission lunaire, mais trouve la mort le 27 mars 1968, au retour d’un vol d’entraînement, lorsque son avion s’écrase au sol. Avant lui, les russes avaient envoyé des animaux, la chienne Laika en 1957.
 Après avoir pique-niqué, nous avons visité les Concorde. C’est un gigantesque avion avec un long nez pointu.. J’ai vraiment aimé ça car c’était si grand que moi je me sentais vraiment petit ! On a visité l’intérieur. C’était magnifique ! On a vu le cockpit, c’était un rêve ! Moi, Jamila, j’étais avec Laurine parce qu’elle avait peur de monter dans un avion. - J’ai eu peur parce que je n’étais jamais monté dans un avion (Laurine).
On a ensuite visité le Boeing 747 : lui, c’est un gros et grand avion qui peut transporter beaucoup de passagers. Dans un avion, des hôtesses servent des boissons et à manger aux passagers. S’ils le désirent, elles leur apportent des revues. C’est le commandant de bord qui conduit l’avion, aidé du co-pilote.
 A l’extérieur, Nous avons vu des avions de chasse puis les fusées Ariane sur lesquelles étaient peint des drapeaux de pays européens. 
 Après nous avons observé l’atterrissage et le décollage de petits avions privés.
Enfin on a fait des courses. Avant de partir, nous sommes allés voir les souvenirs.
 
  Après toutes ces découvertes, nous sommes rentrés en car à l’école (Eva). Je crois que ce que j’ai le plus aimé, c’est le Concorde (Pierre). C’était une journée exceptionnelle (Frédéric). J’ai adoré mais pour les avions, j’ai eu un peu peur (Laurine)
 
 

Collectif, d’après Benjamin, Eva , Frédéric, Jamila, Julien, Laura, Laurine, Pierre, Yacine, (CM2)