Vous êtes ici : Accueil > Projets > 2- La citoyenneté et la solidarité > A l’assemblée nationale
Publié : 18 octobre 2006

A l’assemblée nationale

A l’assemblée nationale

 
 
 Ce matin, lundi 16 octobre 2006, je me suis levée à 6h 30 pour la visite de l’assemblée nationale, le « palais Bourbon.
 
Le palais Bourbon
 
Le Palais Bourbon a été construit pour Louise Françoise de Bourbon, Mademoiselle de Nantes, fille légitimée de Louis XIV et de Madame de Montespan. La construction du bâtiment commence en 1722. Plusieurs architectes se succèdent. Il devient la propriété du Prince de Condé qui l’agrandit en 1764. Il a alors la forme d’un vaste palais dans le style du Grand Trianon à Versailles et proche de l’hôtel de Lassay, construit simultanément et auquel il va bientôt être rattaché par une galerie.
Confisqué sous la Révolution, en 1791, le palais fut déclaré bien national et fut affecté en 1795 à l’assemblée qui porte le nom de « Conseil des Cinq-Cents ». Il accueille ensuite, après des modifications intérieures, les différentes chambres des députés sous la Restauration et le Second Empire, il est le siège de l’Assemblée nationale de la République française depuis 1879.
Il est situé à Paris, dans le VIIe arrondissement. C’est la « maison des citoyens ».
 
La loi
 
 Ce sont les députés qui y travaillent sur des propositions de lois et les votent. Ils y vont d’octobre à juin, ce sont les sessions ordinaires.
 
Un projet de loi est d’initiative gouvernementale. Il doit être soumis au Conseil d’État, qui dispose d’un délai d’un mois avant de rendre un avis consultatif.
Une
proposition de loi est d’initiative parlementaire (environ 20 % seulement des lois votées).
Lors de sa discussion parlementaire, le texte peut être modifié par des amendements déposés par les parlementaires de chacune des assemblées. Le texte effectue ainsi des « navettes » entre les deux assemblées pour parvenir à un accord sur le fond et la forme du texte législatif. L’Assemblée Nationale a le dernier mot en l’absence de consensus (après réunion d’une commission mixte paritaire) ou si le gouvernement le souhaite.
Lorsque le texte est définitivement adopté, le Chef de l’État dispose de quinze jours pour le promulguer. Cet acte authentifie la loi et la rend exécutoire. Elle est ensuite publiée au « Journal Officiel de la République Française » (édition Lois et décrets).
 
 
La visite
 
 Avant d’entrer nous avons été contrôlé en passant par un portique de sécurité. Nous sommes passés par plusieurs salles avant de visiter la salle des séances (l’hémicycle). C’est très décoré, luxueux, rempli d’or. Il y a des tableaux historiques, des tapisseries (des Gobelins par exemple).
 
 La bibliothèque fait 800 m². Il y a 1 million de livres. C’est là qu’étudient les députés.
 
Dans la cour nous avons vu la boule de 12 tonnes réalisée pour le bicentenaire.
 
Dans l’hémicycle
 
Le président de l’assemblée nationale s’appelle Jean-Louis Debré. Il ouvre les votes. Sa chaise dorée, en haut et au fond de l’hémicycle est appelé le « perchoir ».
Les 577 députés sont élus pour 5 ans.
 
C’est grâce à notre député que nous avons pu visiter car il faut être invité.
 
Les CM2 de l’école Bel Air