Vous êtes ici : Accueil > Projets > 7- le Jeu d’échecs > les rencontres > Deuxième journée du Championnat d’échecs
Par : CM2
Publié : 31 janvier 2007

Deuxième journée du Championnat d’échecs

Les échecs : deuxième journée
 
 
 Tous les ans, il y a le championnat individuel d’échecs du Val d’Oise. La deuxième journée s’est passée le 17 janvier 2007 au collège Jacques Yves Cousteau de Méry sur Oise.
 
 Quand nous sommes arrivés , nous sommes allés pointer puis nous sommes allés nous entraîner avant que tout le monde s’inscrive et qu’on fasse les appariements. Si nous sommes dans une bonne position, nous pouvons nous qualifier pour le Championnat de l’ académie de Versailles par équipes de huit !
« Je joue aux échecs depuis un an, alors j’aide mon équipe aux compétitions dans l’année » (Maëlle)
 Pour jouer aux échecs, il faut être deux : l’un a les 16 pièces claires (les blancs), l’autre les 16 pièces foncées (les noirs). Il existe plein de tactiques pour gagner la partie (prendre le roi, le mat) ou pour avoir la nullité (échecs perpétuel ou pat).
Quand tout a été prêt, les appariements affichés, nous nous sommes précipité pour nous placer. Mais il y a eu un problème et nous sommes ressortis pour que les arbitres rectifient. 
Le tournoi opposait 60 élèves de primaire représentants plusieurs écoles de tout le département. Cette année, pour cette deuxième journée, il y a eu cinq parties de 20 minutes. A la fin de la ronde, on devait aller signaler notre résultat puis on sortait jouer dans la cour pendant que l’ordinateur préparait les appariements suivants.
« Je n’ai pas gagné ma première partie. Mon frère, Mehdi, joua contre Clémence, la championne du Val d’Oise de l’année dernière... Mais lui aussi a perdu. Cela ne commençait pas très bien car la moitié de notre équipe perdit. A la deuxième partie, je n’ai pas eu plus de chance qu’à la première, j’ai fait n’importe quoi avec ma dame et je l’ai perdue ; j’ai perdu encore une fois. La troisième ronde s’est plutôt bien passée. Je perdis ma dame mais je récupérai celle de mon adversaire et je gagnai. Mais je jouais contre un adversaire qui ne faisait pas attention à ce qu’il faisait ! ... La dernière partie, je la jouais contre une personne que j’avais connue à un autre tournoi et que j’avais battue. Mais dès que je l’ai vue jouer, j’ai senti qu’il était devenu plus fort, donc je perdis et je finis ce tournoi à la 14e place » (Adil)
  
 
 
 
 J’aime bien les échecs mais quand je perds, je me dis que je me suis bien battue. (Maëlle)
Je suis content d’avoir participé à ce tournoi parce qu’on est qualifié pour la finale de l’académie. J’aime bien les échecs. (Georges)
J’ai adoré car on joue surtout pour s’amuser. (Dylan)

J’ai bien aimé. L’année prochaine, je serai au tournoi du Val d’Oise avec le collège. (Mehdi)