Vous êtes ici : Accueil > Projets > 3- la santé > Au forum santé
Publié : 5 novembre 2007

Au forum santé

Forum santé

 
 Jeudi 25 octobre 2007, nous sommes partis pour une exposition sur l’alimentation, pour savoir ce qui est équilibré. Ce "forum santé" est là pour informer les enfants de la nécessité de l’hygiène corporelle, alimentaire et bucco-dentaire.
 
Il y avait trois types d’ateliers : l’hygiène bucco-dentaire, les types d’aliments et reconnaître les fruits et légumes.
· Une dame nous a expliqué la bonne hygiène des dents. Voici ce que nous devons faire : bien se laver les dents après chaque repas (du bas vers le haut, dessus et derrière pendant trois minutes, prendre un bain de bouche), changer sa brosse tous les deux mois, aller chez le dentiste tous les ans. Dans la dent, il y a de l’émail, la dentine, la pulpe. Une carie se forme à cause du sucre.
· Une autre personne nous a tout expliqué sur la nourriture. Un repas au Mc Do vaut trois repas, une canette de coca, remplace 7 morceaux de sucre, un sachet de cacahuètes, 2 petits paquets de beurre ... L’équilibre alimentaire est nécessaire pour être en bonne santé. Il faut manger un peu de tout, et équilibrer ses repas. Il y a sept groupes d’aliments qui ont des propriétés particulières et qui sont complémentaires.
1. les matières grasses riches en lipides (beurre, crèmes, huile ...)
2. les viandes, poissons, œufs nous apportent le fer qui contribue à fixer l’oxygène dans le sang, des protéines animales que notre corps ne sait pas fabriquer
3. les légumes et les fruits qui apportent énergie, vitamines, minéraux et oligo-éléments, fibres alimentaires
4. le lait et les produits laitiers apportent le calcium, des protéines nécessaires à la croissance, des vitamines A et B
5. le sucre et les produits sucrés (glucides)
6. les boissons : Les boissons sucrées (sodas, colas, limonades ...) contiennent une quantité variable de glucides. Elles ne remplacent pas l’eau ; l’eau est la seule boisson indispensable.
7. les céréales et dérivés (pommes de terre, légumes secs) nous apportent des sucres pour l’effort physique, des protéines végétales, des vitamines B et des minéraux, des fibres alimentaires.
· Nous avons appris ce qui est bon et ce qui n’est pas bon. Par exemple, les fruits et légumes sont meilleurs qu’un casse-croûte. Nous avons goûté, senti, reconnu et répondu à des questions sur les fruits et légumes.
 
 
 Ce forum a été conçu pour nous informer sur la santé et de quoi manger. Karine J’ai appris beaucoup de choses ; je ne veux plus manger ce qui n’est pas bon pour nous. Asma. Maintenant, je sais la bonne alimentation, comment se brosser les dents... J’ai beaucoup aimé !!! Rayan. Cette visite a été très instructive ! Sabri Ce forum santé a été conçu pour la santé des enfants. Malheureusement, il n’existe pas dans le monde entier. Mathilde.
 
les CM2
 
Le plan gouvernemental de relance de la santé prévoit un renforcement du rôle de l’éducation nationale, qui est invitée à peser le plus possible sur les mentalités et comportements des enfants grâce à ses enseignements et actions de promotion de la santé.
Quand et comment éduquer à la santé ?
Orientations et exemples.
wpe6F.jpg (15338 octets)
En juin 1997, un rapport du haut comité de santé publique proclame l’urgence d’une politique globale en faveur de la santé des enfants et des jeunes. En mars 1998, le plan gouvernemental de relance de la santé affiche comme l’un de ses principaux axes le renforcement du rôle de l’éducation nationale. Quelques mois plus tard, notre ministère publie (BO n°45, 3 déc. 98) les grandes orientations et instructions pour une éducation à la santé à l’école et au collège.
 Ce texte rappelle en préambule que l’éducation à la santé incombe également aux parents, à divers services de l’Etat, aux médecins, collectivités et associations. Mais il souligne le rôle de plus en plus irremplaçable (car efficace) des enseignants dans le développement de la personnalité des enfants (connaissances, réflexions, attitudes), au travers des échanges qui peuvent avoir lieu pendant les séquences d’enseignement, au cours de la vie scolaire, à l’occasion des actions des services de santé scolaire, ou de projets axés sur la santé.
Objectifs
"A l’opposé d’un conditionnement, l’éducation à la santé vise à aider chaque jeune à s’approprier progressivement les moyens d’opérer des choix, d’adopter des comportements raisonnables, pour lui-même comme vis-à-vis d’autrui et de l’environnement.
" (...) Ni simple discours sur la santé, ni seulement apport d’informations, elle a pour objectif le développement de compétences."
Il s’agit donc de former les enfants et les jeunes non de façon livresque, mais pour qu’ils soient capables d’agir de façon responsable, autonome et solidaire.
 Au programme, cinq grands chapitres (détaillés dans le BO de décembre 98) : connaissance et maîtrise du corps, sexualité, environnement, vie sociale, compétences personnelles et relationnelles.
Méthode
Les contenus ne constituent pas une nouvelle discipline, ils doivent être abordés par tous les membres de l’équipe éducative, selon leur mission (enseignants, Atsem, aides éducateurs, infirmière, médecin) à travers les enseignements "normaux" et la vie scolaire.
1. Circonstances de la vie scolaire
Beaucoup de circonstances de la vie scolaire sont l’occasion d’associer les élèves à une réflexion, de les amener à prendre des responsabilités : l’accueil, l’organisation du local, la restauration, la répartition des activités sur la journée, sur la semaine, ...etc. En étant constamment à l’écoute, en n’éludant aucune question, en instaurant la confiance, en faisant appel aux partenaires compétents le cas échéant, l’enseignant joue un peu le rôle de modèle, de par son comportement voué au respect et au dialogue.
2. Enseignements proprement dits
Reliés à des situations concrètes, certains enseignements contribuent directement à développer des connaissances en rapport avec la santé. D’autres suscitent des activités, des textes, des supports exploitables (gestes de secours, menu, diététique, ...)
3. Actions des services de santé
Ces actions doivent être préparées et conduites dans un souci d’éducation.
4. Autres initiatives
Projets sur le thème de la santé.
Pour toutes ces actions d’éducation à la santé, les enseignants trouveront aide et conseils auprès de divers partenaires, et en priorité :
- l’infirmière du collège de secteur, elle-même en relation avec le médecin du secteur,
- le service de santé scolaire de l’inspection académique
- le Comité régional d’éducation pour la santé (professionnels de la santé).
Projets d’école
De façon générale, l’éducation à la santé devrait être un volet du projet d’école (priorités, projets d’activités, partenariats utiles, interventions, ...), surtout quand la population scolaire est confrontée à des problèmes sociaux et présente une grande diversité culturelle : "L’éducation à la santé doit trouver pleinement sa place dans le projet d’école ou d’établissement, instrument privilégié de la prise en compte cohérente de la santé dans l’enseignement et la vie scolaire."
tiré du site de l’académie du Nord netia59.ac-lille.fr/www/bd/bd50/sante.htm.