Vous êtes ici : Accueil > Archives > CP > Le cirque PINDER
Par : CP
Publié : 22 décembre 2008

Le cirque PINDER

LE CIRQUE PINDER

On est rentré dans le car, on a fait 2 heures de route parce que c’était ’’bouché’’.

On est arrivé à Paris. On est descendu du car. On a payé. On a marché. On est rentré dans le cirque PINDER et le spectacle a commencé.

En premier, on a vu les fauves. Il y en avait 13. La lionne a sauté par-dessus une autre lionne. Un tigre n’a pas fait le spectacle. Un tigre et une lionne se léchaient. Trois fauves se mettaient debout sur leurs pattes arrières. Le lion est monté sur la planche posée sur une boule de ’’disco ’’ et il ne voulait plus descendre. Les lions montaient sur un pont et se croisaient. Les lions sont passés par le tunnel pour entrer et sortir de la piste. Le dompteur leur faisait faire le numéro. Le présentateur nous a dit que les fauves vivent en Asie et en Afrique dans la jungle et la savane et il nous a dit comment s’appelle le dompteur. Deux artistes, un monsieur et une dame, jouaient du tambour. Ils tenaient des ficelles, ils les faisaient tourner et cela faisait de la lumière et les ficelles frappaient le sol.

Ensuite, on a vu des chevaux, des ânes, trois lamas, quatre chameaux, et un zèbre. Ils ont défilé autour de la piste. Ils se sont croisés. Les chameaux se sont allongés et ceux qui tenaient les chameaux s’asseyaient. Les lamas couraient et sautaient par-dessus les chameaux.

Les acrobates tournaient autour des barres. Ils mettaient de la magnésie sur leurs mains pour glisser. Ils étaient jeunes et très musclés. Ils s’entrainaient beaucoup.

La contorsionniste se tortillait dans tous les sens. Elle mordait quelque chose pour tenir en l’air. Elle faisait tourner des chapeaux chinois. Elle a mis son chandelier sur son pied et elle a bougé dans tous les sens sans le faire tomber.

Le vieux clown était sur une roulotte et faisait avancer un âne. Au bout de cinq minutes il ne voulait plus avancer et il a fait tomber le clown. Après on a vu le museau du chien qui était dans une boite. Il s’est mis debout et avec ses pattes il a poussé la boite. Quand le clown tombait le chien lui prenait son chapeau.

Portfolio automatique :