Vous êtes ici : Accueil > Projets > 4- La sécurité > L’information et la prévention

Articles

  • Vous avez dit sécurité… - Mai 2010

    Vous avez dit sécurité… Les policiers sont venus dans la classe le mardi 18 mai et nous ont parlé des panneaux qu’on peut voir dans la rue quand on circule à vélo. On a vu les différentes catégories de panneaux :
    Obligation (bleus et ronds)
    Interdiction (rouges et ronds)
    Danger (triangulaires à bords rouges)
    Priorité (différentes formes)
    Indications (bleus et carrés) Anne-Sophie Ils nous expliqué les équipements obligatoires sur un vélo pour circuler en toute sécurité :
    un phare blanc à (...)

  • AU FEU LES POMPIERS !!! - Mai 2010

    AU FEU LES POMPIERS !!!
    Le vendredi 14 mai, deux pompiers sont venus nous rendre visite à l’école pour nous apprendre à porter secours. Dans un premier temps, ils nous ont appris les différents numéros d’urgence, en nous précisant qu’ils étaient entièrement gratuits et pouvaient être joints même sans crédit sur le téléphone portable ou sans carte de téléphonique. Il en existe quatre : le 15 pour appeler le SAMU, le 17 pour la police, le 18 pour les pompiers et enfin de le112 pour les appels d’urgence en (...)

  • le permis piétons - Juin 2007

    Un partenariat entre les écoles de Franconville et la police municipale.

  • les dangers de la rue - Septembre 2006

    Les CP expliquent les dangers de la rue.

  • Les C.E.1 et la police municipale - Avril 2006

    Les policiers se protègent avec un bâton, une bombe lacrymogène et des menottes. Ils mettent des radars pour que les gens ne roulent pas trop vite. Ils ont des gilets par balles pour se protéger surtout la nuit. Azan, Romain et Vincent La police municipale nous fait traverser la rue, elle donne des amendes, elle protège aussi les gens. Pour finir, elle regarde dans le radar qui s’appelle un eurolaser. Elle a une bombe lacrymogène, un gilet par balles, une matraque et un tonfa. Yassine et Vahab Le (...)

  • Sécurité en voiture - Avril 2005

    Heureusement, j’avais ma ceinture !